| 0 commentaires

3850 photos de @10000 pas / Paris Street Art




Peu après, il avait acheté un oiseau qu'il avait mis dans une cage. Ce n'était pas un oiseau qui parlait. il ne disait rien, et Nick ne lui avait jamais adressé la parole. Il l'observait  et se demandait combien de temps il faudrait pour lui broyer le coeur. Au fil des années, tandis qu'il avait continué de vivre dans la même maison et que les cris des gamins sur la montagne russe avaient continué d'être portés par le vent à travers le parc, Nick avait eu une succession d'oiseaux. Il ne leur donnait jamais de nom, ne leur parlait jamais, se contentait de les nourrir et de les observer. Il se demandait s'ils avaient peur de lui .
(...)
Ce nouveau Nick n'allait pas beaucoup au cinéma, mais il avait vu Alain Delon dans Le Samouraï, un film sur un tueur à gages qui ne parlait pas, qui n'avait pas d'émotions, qui vivait dans un appartement austère à Paris avec un oiseau en cage. C'était Nick. C'était son appropriation. Un tueur à gages fictif dans un film des années 60 dans lequel nihilisme et existentialisme - je suis et il n'y a rien d'autre - se combinaient au meurtre.

Tony Cavanaugh

L'afaire Isobel Vine




































Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget

Ma liste de blogs