| 0 commentaires

10 000 pas : 1400 photos de street art à Paris



"Ce qui peut paraître étrange, c'est que la ville me faisait la même impression. Nous distinguons l'urbain du naturel mais c'est un mythe de notre époque. Nous sommes des animaux, après tout : nos villes sont des produits biologiques, tout aussi "naturels" (quoi que puisse vouloir réellement dire ce mot) qu'une termitière ou un terrier de lapin. Mais ô combien plus intéressantes, ô combien plus complexes, parés des subtilités et exfoliations de la culture humaine, simples motifs réitérés à l'infini avec des variations. Et pleins de secrets, d'innombrables secrets.
...
Ma religion de la ville aurait donc à réunir ces deux domaines, le gnostique et l'urbain. La paracartographie impliquait la réalisation de cartes, de plans de la ville, d'un plan de Toronto, mais pas d'un plan ordinaire : une carte des territoires secrets de la ville telle que la percevrait un aliéné divin, avec des rues représentées comme des extases ou des purgatoires : une carte lisible seulement la nuit, dans le noir."


La Ville dans la ville
Les Perséides
Robert Charles Wilson


































Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Articles les plus consultés

Une erreur est survenue dans ce gadget

Ma liste de blogs